Conférence « Écrire le sport » à Caen


Sport et arts sont-ils des domaines inconciliables ? La beauté d’un geste, la ferveur d’un public, la force d’un événement, les athlètes légendaires ne sont-ils pas des sujets prisés des artistes ? Quelle est la nature des liens entre le sport et la culture ? Existe-il une spécificité de l’art sur le sport, au-delà de ses orientations thématiques ? Créé en début d’année, le cycle de conférences « Écrire le sport » prend ces questions à bras-le-corps. Le 18 mars dernier, les organisateurs accueillaient Alban Lefranc, pour son roman « Le Ring invisible » (Editions Verticales, Grand Prix Sport & Littérature 2013, décerné par l’Association des Ecrivains Sportifs), Nicolas Ksiss, journaliste, Bertrand Pirel, éditeur, et Frédéric Gai, concepteur éditorial de « Malherbe 1913 » et chercheur associé au LASLAR, pour un premier rendez-vous consacré aux « histoires de sport ». Ces deux heures d’entretiens et de débats sont aujourd’hui disponibles sur la chaîne youtube des bibliothèques de l’Université de Caen (cf. le lien ci-dessous).

Face à la réussite de cette première séquence de travail, la Bibliothèque STAPS et le Master management du sport de l’UFR STAPS, qui ont été aidés cette année par la Maison de l’Étudiant, reprendront leurs activités à l’automne avec, en perspective, de nouvelles rencontres universitaires et animations culturelles. En attendant, les personnes curieuses de cette axe transversal de recherche peuvent suivre les conseils de lecture de l’équipe d’organisation (Julien Legalle, Frédéric Gai, Guillaume Condette, Boris Helleu, Ludovic Lestrelin) sur le compte twitter (@écrirelesport).

 

[youtube video= »l3T4DXf_YhY » width= »700″ height= »420″]