Éloge de Bernard Destremau, ancien président de l’AES, par Christian Poncelet

Bernard Destremau, célèbre tennisman (il remporta notamment le double messieurs des Internationaux de France en 1938, associé à Yvon Petra), député, secrétaire d’État aux Affaires étrangères de 1974 à 1976, écrivain prolifique (À chacun sa guerre, 1984 ; Le Cinquième Set, 1986 ; Weygand, 1989 ; Quai d’Orsay derrière la façade, 1994 ; Jean de Lattre de Tassigny, 1999…), membre de l’Académie des sciences morales et politiques de 1995 à 2002, aurait eu cent ans le 11 février 2017. Bernard Destremau est décédé le 6 juin 2002, et sa veuve nous a quitté le 23 décembre 2016.

Mais Bernard Destremau fut aussi le président de l’Association des Écrivains sportifs (AES) de 1985 à 2002. Dans ce cadre, il est à l’origine de la création du Prix du commentateur de l’AES décerné chaque année depuis 1999.

En 2005, Christian Poncelet, qui lui succéda à l’Académie des sciences morales et politiques, prononçait son éloge (Notice sur la vie et les travaux de Bernard Destremau: http://www.asmp.fr/travaux/notices/destremau_poncelet.htm).