En décembre, découvrez deux soirées littéraires d’Eric Cénat et de Patrice Delbourg.


Au début du mois de décembre, le théâtre de l’Imprévu et le théâtre du gymnase Marie Bell ont le plaisir de vous présenter deux soirées littéraires proposées par deux membres de l’AES, Éric Cénat et Patrice Delbourg.

La première, Cet Allais vaut bien le détour, est une lecture théâtralisée conçue et interprétée par Éric Cénat et Patrice Delbourg.

Alphonse Allais est mort en 1905. Un siècle plus tard, Patrice Delbourg publie un abécédaire très personnel intitulé Comme disait Alphonse Allais. L’occasion était donc belle d’imaginer une lecture consacrée à celui qui a publié la bagatelle de 1700 contes, histoires, fables expresses, holorimes ou pensées ainsi que des dizaines de recettes de cocktails, calembours, loufoqueries, contrepèteries et propos logiques jusqu’à l’absurde…


> Lundi 02 décembre 2019 à 19h – Studio Marie Bell – Théâtre du Gymnase, Paris 10e


La seconde, Garçon, l’addiction ! 50 poètes en terrasse, est une lecture théâtralisée conçue et interprétée par Éric Cenat et Patrice Delbourg d’après le livre, Solitudes en terrasse de Patrice Delbourg, également labellisée Printemps des Poètes 

Des portraits de grands noms de la poésie française et étrangère, de Jacques Prévert, à Robert Desnos, en passant par Fernando Pessoa, William Burroughs ou Philippe Soupault, entre autres.
 
Pour chaque écrivain ployé sur son guéridon, une boisson spécifique, un estaminet de prédilection et surtout un texte déchiqueté, troué comme une cire à miel. À chaque prélude de bar, une tournée lyrique.  
Le poète, seul, face au tourment  du verre libre…


> Lundi 09 décembre 2019 à 19h – Studio Marie Bell – Théâtre du Gymnase, Paris 10e